pour lire pour voir pour apprendre pour jouer id= pour faire pour connaître

vers home en portugais vers home en français vers home en allemand vers home en anglais







vers la page des rondes et comptines

vers la page des berceuses

lire le serment d'un chien de travail

 
  titre de la page des contes  
     
  le conte LES DIX PETITS NAINS DE TATA VERT-EAU
(Conte traditionnel portugais © Récit et traduction par Dulce Rodrigues. Tous les droits réservés)

Il était une fois dans un village lointain un jeune couple marié qui vivait malheureux. La femme ne travaillait pas ailleurs mais ne faisait rien à la maison non plus. Un grand désordre régnait toujours chez elle, le linge n’était pas lavé, le repassage s’empilait et, lorsque le mari arrivait le soir, le dîner était encore loin d’être prêt. C’était comme si elle n’avait pas assez de temps pour tout faire, alors qu’elle ne faisait rien!

Au début, le mari commença par se plaindre; puis il se fâchait avec elle, et les disputes devenaient constantes. Leur vie en commun était un enfer.

La jeune mariée se sentait triste et ne savait pas quoi faire, mais un jour quelqu’un lui suggéra d’aller consulter une voisine du village à qui tout le monde appelait tata Vert-Eau. Il s’agissait d’une vieille femme très sympa qui, d’après certains, était l’amie des fées auxquelles elle demandait de l’aide toujours quand elle en avait besoin.

La jeune mariée décida donc d’aller chez la vieille femme et lui dit:

“Ah, tata Vert-Eau, vous êtes la seule à pouvoir m’aider.”

“Ma pauvre fille, dis-moi ce qui t’amène et je verrai ce que je peux faire pour toi."

La jeune femme lui raconta alors ce qui se passait.

“T’as bien fait de venir m’en parler,” lui dit tata Vert-Eau. “Je t’enverrai dix nains très adroits que je connais, et tu pourras compter sur eux pour t’aider. Mais je vais quand même te dire ce que tu dois faire à ton tour pour rendre leur tâche plus facile. Après que tu te lèves le matin, tu fais aussitôt ton lit et tu nettoies la maison ; ensuite, tu laves ton linge ou tu fais le repassage. Aux environs de midi, tu fais à manger, puis tu fais la vaisselle et tu ranges la cuisine. En fin d’après-midi, tu commences à préparer le dîner et tu n’auras plus qu’à attendre ton mari, qui sûrement sera très content de toi. Tu vas voir. Les dix nains vont t’aider sans que tu t’en rendes compte. Et tu auras encore du temps libre pour un peu de lecture tous les jours, car notre esprit a aussi besoin d’être nourri.”

La jeune femme remercia vivement tata Vert-Eau et, une fois de retour à la maison, commença tout de suite à faire comme la vieille dame lui avait dit.

À partir de ce jour, la maison ne semblait plus la même; tout était rangé, le linge propre et repassé, et le dîner déjà sur la table lorsque le mari revenait du travail. L’harmonie régnait à nouveau dans le couple, et la jeune femme s’empressa d’aller remercier tata Vert-Eau pour son aide.

“Ah, tata Vert-Eau, vos dix nains m’ont été d’un grand aide! Maintenant la maison est un vrai bijou et nous sommes très heureux. Je voulais juste vous demander si je peux garder vos nains encore quelque temps.”

“Mais bien sûr! Comment pourrais-je t’en empêcher? Est-ce que tu n’as pas encore vu les dix nains?” lui demanda la vieille femme.

“Non. Et j’aimerais tant les voir!”

“Mais quelle étourdie,” dit tata Vert-Eau. “Regarde tes mains et tu les verras. Les dix nains sont les dix doigts de tes mains!”

À peine entendit-elle ce que tata Vert-Eau lui disait, la jeune femme comprit ce qui s’était passé. Elle remercia vivement tata Vert-Eau et retourna très heureuse à la maison, car maintenant elle savait que dans la vie rien ne s’accomplit sans effort!

Est-ce que t'as aimé ce conte?
Alors lis un autre et viens me rendre visite souvent pour lire de nouveaux contes.

Ton copain à quatre pattes.

signature du chien Barry

 
  retour à la page précédente  
 
   
    Voir | Lire | Apprendre | Jouer | Faire | Connaître    
    Tous les Textes et Images © Dulce Rodrigues, 2009. Tous les droits réservés